Les dispositifs à l’initiative des entreprises

Partager sur

Les entreprises peuvent mettre en place différents dispositifs afin de financer la formation professionnelle : plan de formation légal, volontaire ou de branche et également période de professionnalisation.

Le plan de formation

Le plan de formation rassemble l’ensemble des actions de formation décidées par les entreprises dans le cadre de leur politique de gestion des compétences.
S’ils le souhaitent, les employeurs peuvent également mobiliser ce budget pour compléter les projets de formation individuels de leurs salariés, dans le cadre du compte personnel de formation ou du congé individuel de formation.

Le plan de formation est réparti en plusieurs ensembles :

  • Le plan de formation “légal”

Ce budget permet le financement des actions de formation librement décidées par les entreprises, quels qu’en soient les objectifs, sous réserve toutefois que l’organisme de formation retenu soit bien habilité à percevoir les fonds de la formation professionnelle continue.
Plus d’information sur les habilitations sur le site de l’Afdas.

 

  • Le plan de formation “de branche”

Ce budget permet d’accéder à des formations recensées par la commission paritaire nationale pour l’emploi et la formation de la branche publicité. L’accès est libre pour les entreprises de moins de 10 salariés, et conditionné à un versement volontaire pour les entreprises de 10 salariés ou plus.
Accéder sur le site de l’Afdas au catalogue du plan de formation de la branche de la publicité.

 

  • Le plan de formation “volontaire”

Ce budget correspond à l’investissement supplémentaire que les entreprises peuvent décider de mettre en place, lorsque les plafonds de financement des autres dispositifs ne suffisent pas à couvrir tous les besoins.
Ce budget permet par ailleurs d’accéder à plusieurs services proposés par l’Afdas dans le cadre de son “Pack Avantages”.
Voir sur le site de l’Afdas le détail des services du Pack Avantages et les modalités d’accès.

 

Le chiffre
16 750 actions de formations ont été financées dans le cadre du plan de formation en 2016 dans la publicité.

La période de professionnalisation

À destination des salariés sous CDI, CUI (contrat unique d’insertion) ou CDDI (pour les entreprises d’insertion), les périodes de professionnalisation permettent de financer les formations menant à tous types de certifications professionnelles :

  • Les formations certifiantes d’au moins 70 heures , enregistrées dans le répertoire des certifications professionnelles, ou reconnues par la convention collective de la branche publicité (en particulier les certificats de qualification professionnelle {lien interne vers la page “Formations prioritaires”}.
  • Les certifications recensées dans l’inventaire de la commissions nationale des certifications professionnelles (CNCP). Il peut s’agir de certifications techniques et informatiques (coding, data, WordPress, Adobe, IBM, Microsoft…), de certifications en langues étrangères (Toeic, Toefl, Bright…), en prévention des risques, etc. Accéder au moteur de recherche des “certifications inventaire” sur le site de la CNCP.
  • Les frais relatifs aux actions de validation des acquis de l’expérience (VAE).
  • Les actions permettant d’accéder à la certification Cléa (socle de connaissances et de compétences).
  • Les formations initiées par les salariés dans le cadre de leur CPF (compte personnel de formation), dans le cas où les heures de CPF acquises ne permettent pas de financer l’intégralité de la formation.

Le chiffre
Plus de 2 700 périodes de professionnalisation ont été financées par l’Afdas en 2016 dans les secteurs de la publicité et de la distribution directe.

Pour aller plus loin
Voir sur le site de l’Afdas les règles détaillées relatives aux périodes de professionnalisation