Les données sur l’emploi

Partager sur

Découvrez les principaux indicateurs sur l’emploi dans le secteur publicité et les tendances de l’emploi. Les données de cette étude s’appuient sur des données de l’Insee.

Principaux indicateurs sur l’emploi dans le secteur publicité

Périmètre des données sur l’emploi figurant dans cette rubrique

Les données de cette étude s’appuient sur des données de l’Insee. Le champ de l’étude a été déterminé par l’Afdas à partir de la liste des 10.350 entreprises identifiées dans sa base comme relevant du secteur de la publicité, à savoir :

  • d’une part, les deux codes APE de référence : 7311 Z (les agences de publicité) et 7312 Z (les régies publicitaires de medias) ;
  • d’autre part, le seul critère du code APE n’étant pas suffisant pour définir le périmètre, ont également été prises en compte les entreprises qui appliquent la convention collective de la publicité ou dont la nature d’activité est assimilée à la publicité.

À noter,19% de ces entreprises déclaraient en 2010 un effectif nul.

Vue d’ensemble du secteur publicité

Le nombre de salariés dans le secteur de la publicité s’élèvait à 103.300 en 2010, dont 57% dans les agences de communication.

Les salariés de moins de 35 ans représent 49,5 % de l’ensemble des salariés du secteur de la publicité en 2010.

Ce sont dans les agences de publicité que les salariés sont les plus jeunes, avec 52,7 % de moins de 35 ans en 2010. Dans les régies publicitaires, les salariés de 35 ans et moins représentent 41,2 % des salariés.

46,4% des agences de publicité sont implantées en Île-de-France, contre 42,8% des régies publicitaires. 90% des entreprises comptent moins de 10 salariés.

Les catégories socio-professionnelles

Les employés, techniciens et agents de maîtrise représentent la moitié des salariés du secteur, les cadres 40 % et les ouvriers moins de 10 %.

Dans les régies publicitaires, le nombre d’employés représente également la moitié des salariés, mais le nombre de cadres est inférieur à celui des agences (34 % contre 42 %).

Il y a davantage d’hommes que de femmes parmi les cadres, et davantage de femmes que d’hommes parmi les employés.

Les contrats de travail

Dans les entreprises de régies publicitaires en 2010, le pourcentage des CDI s’élève à 91,4%, contre 82,7% dans les agences de publicité.

Les hommes sont 84,7 % à occuper un emploi en CDI, pour 82,9 % des femmes.

Si les jeunes de moins de 23 ans occupent majoritairement un CDD, ça n’est pas le cas dans la tranche d’âge supérieure, où les trois quarts des salariés sont en CDI. A partir de 28 ans, près de 90% sont titulaires d’un CDI.

Répartition femmes / hommes

Le pourcentage de femmes est supérieur à celui des hommes pour l’ensemble du secteur : 52,6 % de femmes pour 47,4 % d’hommes.

Les femmes sont en nombre supérieur aux hommes dans les agences de publicité (53,4%) mais pas dans les régies publicitaires (49,1% ).

Le pourcentage des femmes est supérieur à celui des hommes dans toutes les tranches d’âge jusqu’à 45 ans. À partir de 45 ans, les hommes sont majoritaires et leur pourcentage augmente avec l’âge.

Dans les agences de publicité, les hommes sont majoritaires à partir de 50 ans et dans les régies publicitaires, à partir de 36 ans.

Les tendances de l’emploi : ressources externes

La « météo de l’emploi » des régions, par Pôle emploi

Le site de Pôle emploi propose un service d’information sur les principales tendances de l’emploi. Après sélection d’une région puis d’un département, le service présente la liste des principaux secteurs qui recrutent, et un système de navigation dans le fiches métiers.

Data visualisation sur le site du conseil en évolution professionnelle de l’Afdas

L’Afdas, via ses services de conseil en évolution professionnelle, propose un outil de visualisation des tendances de l’emploi, par métier et par régions.

Après sélection d’une zone géographique, et d’un métier, l’outil présente les principaux secteurs d’activité qui embauchent dans le métier, les tendances de l’emploi (embauches prévues pour l’année en cours, offres sur internet sur les trois derniers mois et évolution des emplois sur les trois dernières années), et les salaires moyens.