Quelles préconisations pour répondre aux grands enjeux de la Publicité ? Les acteurs de la branche se mobilisent.

Partager sur
Publié le 12 juillet 2019

L’Observatoire accueillait ce jeudi 11 juillet, les acteurs et représentants de la branche pour une réunion de travail animée par Kyu Lab (cabinet de conseil en management) dans le but de proposer des actions concrètes pour répondre aux grands enjeux de la Publicité. Une première phase d’études de réflexions avait permis d’identifier les besoins en matière d’emplois et de compétences au sein de la branche de la Publicité et d’analyser de façon précise l’offre de formation au regard de ces besoins. Nous entrons à présent dans une phase de préconisations opérationnelles.

Les enjeux relatifs à l’étude prospective de la Publicité

Débutée en novembre 2018, l’étude prospective menée par l’Observatoire des métiers de la Publicité vise à établir un état des lieux socio-économique du secteur, à conduire une réflexion prospective qualitative et quantitative pour identifier les besoins en emplois, métiers et compétences à l’horizon 2020-22 ainsi qu’à évaluer la qualité et l’adaptabilité de l’offre de formation actuelle. L’étude dégage 4 enjeux principaux :

 

  • Imaginer les modèles de la publicité de demain, pour rééquilibrer la position dominante des nouveaux acteurs (GAFAM).
  • Donner les moyens aux entreprises et aux salariés d’actualiser leurs compétences numériques en continue.
  • Fidéliser les salariés pour limiter le turnover.
  • Développer des formats et des contenus de formation continue plus opérationnels, courts et modernes, mieux adaptés au « mode projet » des entreprises de la branche et aux attentes des salariés.

 

Les défis du secteur de la Publicité

Le groupe de travail organisé par l’Observatoire et Kyu Lab dans le cadre de l’étude prospective, avait pour objectif de réunir et de confronter les professionnels du secteur de la Publicité (agences de communication, agences médias, régies) pour leur permettre d’échanger autour des préconisations formulées dans l’étude mais également d’accompagner dans les meilleures conditions possibles, les évolutions de l’emploi et des compétences au sein de la branche. Ceci dans le but d’élaborer des recommandations d’actions en lien avec les grands enjeux dégagés et ainsi donner une dimension, la plus opérationnelle possible, à l’étude prospective menée dans la branche de la Publicité.

Les professionnels de la branche ont pu échanger et confronter leur expérience au cours d’une réunion rythmée par plusieurs activités, destinées à identifier les défis du secteur et à contribuer de façon collective, aux solutions envisagées pour y répondre.

C’est sans aucun doute, le défi du digital qui semble être le plus important pour le secteur. Viennent ensuite le recrutement et les transferts de compétences, l’attractivité du secteur et la fidélisation, les questions de RSE, de mobilité et de management entre autres.

 

Les défis du secteur représentés en mots-clés par les participants au groupe de travail

Quelles actions pour répondre aux grands enjeux de la Publicité ?

Un brainstorming a permis de partager et de proposer des actions concrètes recueillis par le cabinet de conseil pour alimenter l’étude prospective en cours.

Les grandes préconisations au cœur des débats s’articulaient autour de quelques axes principaux comme :

 

  • La communication sur les passerelles métiers et les formations permettant de les mettre en oeuvre
  • L’accompagnement et la formation des managers
  • Redorer l’image de la Publicité en créant une histoire commune autour des métiers du secteur
  • L’éthique des entreprises et de la qualité de vie au travail pour contribuer à l’attractivité du secteur
  • Favoriser  les échanges entre organismes de formation, écoles, entreprises et branche.

 

Les participants au groupe de travail en phase de préconisations opérationnelles